Mon compte
Créer un compte
Pourquoi créer un compte
Comment se former pour devenir diagnostiqueur

Comme pour tout métier, il convient de se former pour devenir diagnostiqueur immobilier. Ces formations sont indispensables pour apprendre ce métier toujours plus exigeant sur les plans juridique et technique. L’accès à la profession de diagnostiqueur immobilier s’est durci depuis l’entrée en vigueur de la réforme du dispositif de certification en 2012. A cette obligation de certification, applicable depuis le 1er novembre 2007, s’ajoute désormais une exigence de prérequis de formation initiale dans le domaine de la technique du bâtiment pour les personnes souhaitant réaliser des diagnostics de performance énergétique (DPE).

Se reconvertir diagnostiqueur immobilier

La moyenne d’âge des opérateurs de diagnostics immobiliers est de 46 ans. La plupart des diagnostiqueurs arrivent dans ce métier enrichis d’expériences professionnelles dans des secteurs parfois très différents. Le besoin de changer d’activité ou d’environnement, la volonté de « rebondir » après des expériences insatisfaisantes ou l’opportunité de se mettre à son compte sur un marché porteur incitent beaucoup de personnes à devenir diagnostiqueur immobilier.

Une formation indispensable

L’offre de formations pour apprendre à réaliser les diagnostics immobiliers est désormais très complète. Il existe plusieurs voies :

Accès rapide
Carnet d'adresses
  • la formation universitaire,
  • le réseau du GRETA,
  • la formation professionnelle,
  • la formation par l’alternance,
  • la formation en entreprise.

 

Il s’agit de formations courtes, de 1 à 5 jours selon les diagnostics et les organismes. Pour vous former à l’ensemble des diagnostics du DDT, vous devez compter 2 à 3 mois environ.

 

Il est nécessaire d’avoir un minimum de connaissances techniques du bâtiment pour suivre ces formations dans de bonnes conditions. Une expérience dans le bâtiment et/ou un diplôme de niveau III (bac+2) dans ce secteur sont idéals. Si ce n’est pas votre cas, sachez que les centres de  formations délivrent des formations courtes de mise à niveau dans ce domaine précis.

 

De multiples organismes privés ou publics peuvent vous former à tous les diagnostics techniques immobiliers ainsi qu’aux autres missions comme l’estimation en valeur vénale, le calcul de tantièmes de copropriété, etc.

 

L'Annuaire des Formations du Diagnostic Immobilier vous aide à les sélectionner.

Rechercher une formation avec les critères de votre choix :



 

Notre conseil : au cours des formations, vous rencontrerez beaucoup de personnes ayant le projet, comme vous, de devenir diagnostiqueur immobilier. La richesse de ces échanges est d’autant plus grande que, vous le verrez, on vient de tous les horizons pour se former aux diagnostics immobiliers. Beaucoup des métiers du bâtiment ou de l’immobilier, mais aussi de l’artisanat, du commerce… C’est un attrait supplémentaire de notre profession.

Les coûts

Le coût de ces formations n’est pas négligeable : entre 5 000 et 9 000 euros HT pour l’ensemble des diagnostics immobiliers actuellement obligatoires. La journée de formation est facturée autour de 300 euros.

L’importance de la formation continue

Mais quelques semaines de formation ne permettent pas d’acquérir toutes les connaissances techniques et pratiques.

 

Dans la plupart des cas, il convient de les compléter par la formation continue et par la recherche constante d’informations sur tous les supports à votre disposition, notamment la veille réglementaire, législative et normative de diagnostiqueur-immobilier.fr.

 

Un professionnel se doit de toujours continuer à actualiser et améliorer ses compétences. C’est une question de déontologie, mais aussi une obligation dans le cadre du dispositif de certification des compétences des diagnostiqueurs, notamment pour l’amiante et le DPE.

Un prérequis de formation initiale exigé pour le DPE : bac +2

Le candidat à la certification DPE doit désormais justifier d’un diplôme de niveau bac+2 minimum dans le domaine de la technique du bâtiment ou d’une expérience de trois ans dans un métier du bâtiment. Or la pratique des DPE étant quasi incontournable si l’on se destine à la réalisation des diagnostics réglementaires composant les DDT ventes et locations, on peut considérer que ce niveau de pré-requis est désormais exigible pour prétendre devenir diagnostiqueur immobilier.

D’autant que cette exigence en matière de formation initiale pourrait être étendue progressivement à tous les autres diagnostics soumis à l’obligation de certification. Le projet d'arrêté compétence amiante, encore en attente de publication, prévoit d’ailleurs ces mêmes prérequis.

 

Le candidat à la certification DPE doit ainsi justifier :

  • soit d'une expérience professionnelle de trois ans en tant que technicien ou agent de maîtrise du bâtiment ou dans des fonctions d'un niveau professionnel équivalent,
  • soit d’un diplôme bac+2 dans le domaine des techniques du bâtiment,
  • soit d’un titre professionnel ou une certification de qualification professionnelle de niveau équivalent acceptés par l'organisme de certification en remplacement du diplôme.

 

En outre, pour les candidats à la certification DPE avec mention, le diplôme doit être complété d'une expérience professionnelle dans le domaine du bâtiment d'une durée variant avec le niveau du diplôme :

  • un diplôme bac+5 doit être complété par une expérience professionnelle d'un an,
  • un diplôme bac+3 doit être complété par une expérience professionnelle de 2 ans,
  • un diplôme bac+2 doit être complété par une expérience professionnelle de 3 ans.

 

La validation des acquis de l’expérience : le bac+2 à portée de main

La validation des acquis de l'expérience (VAE) est un dispositif qui permet à toute personne, quels que soient son âge, son niveau d'études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience pour obtenir une certification professionnelle. Trois ans d’expérience en rapport avec le contenu de la certification visée sont nécessaires. Cette expérience, en lien avec la certification visée, est validée par un jury.

 

Il existe désormais plusieurs diplômes de diagnostiqueur immobilier permettant de valider sa formation et/ou son expérience par une certification professionnelle de Niveau II, III et IV. Elles sont enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

 

Nanti des connaissances techniques et de la formation initiale requises, il conviendra enfin d’obtenir les certifications obligatoires pour prétendre exercer le métier de diagnostiqueur immobilier.

 

Devenir diagnostiqueur immobilier
Emploi
Sous-traitance
Annonces
Dernière offre d'emploi
Technicien diagnostiqueur
Depuis près de 40 ans, spécialiste du contrôle technique et de l’inspection, GROUPE QUALICONSULT (2300 collaborateurs, 100 agences dans le monde, 212 M d'€ de CA) accompagne ses clients dans toutes les étapes de la construction et de l’exploitation des bâtiments, installations techniques et infrastructures dans les domaines de la construction, de l’immobilier, du tertiaire et de l’industrie. Vous accompagnez nos clients, particuliers et professionnels, dans toutes les étapes de la gestion de leurs biens, de la vente à la location en passant par la gestion technique et les travaux de réhabilitation. Vous souhaitez contribuer à la préservation de la santé des habitants et des travailleurs? Vous êtes en charge des diagnostics immobiliers (amiante, plomb, électricité, gaz, Loi Carrez, DPE...) tant pour les particuliers que pour des sociétés de renom; Vous Effectuez des prélèvements d’échantillons, des mesures d’eau, d’air, de poussières, et en analyser les résultats, dans le cadre de certains diagnostics tels que le diagnostic amiante et plomb; Vous établissez le Dossier de Diagnostic Technique en suivant la réglementation en vigueur et les préconisations de la Direction Technique; Vous Proposez des actions correctives à effectuer; Votre rôle d'expert technique ainsi que votre expérience vous amènent à renforcer la relation client et à contribuer au développement de l'activité de votre agence. Vous êtes certifié.e dans un ou plusieurs diagnostics (Amiante avec mention exigée) et vous justifiez idéalement d’une première expérience réussie dans ce domaine. Les normes sont en constante évolution : votre curiosité et votre envie d’apprendre vous démarquent ! Vous êtes reconnu.e pour votre goût de la technique, du terrain, et votre conscience professionnelle. Vous êtes à l’aise dans les relations avec vos collègues comme avec vos clients. Vous êtes titulaire du permis B pour mener à bien vos missions sur le département et limitrophes.
Dernière demande d'emploi
DiagActu sur twitter
DiagActu
Qui sommes nous ?
Nos autres sites
Diagnostiqueur immobilier
Les diagnostics immobiliers
Forum diagnostiqueur immobilier
Services aux diagnostiqueurs
Actualités
Interviews
Carnet d'adresses
Textes légaux
Annuaire des formations
Forum des diagnostiqueurs
Petites annonces
Offres d'emploi
Demandes d'emploi
Offres de sous-traitance
Demandes de sous-traitance
Appels d'offres
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2007-2021 Devenir-diagnostiqueur-immobilier.fr - Mentions légales